lundi 5 octobre 2015

Tarot: Qu'est-ce que le tarot et pourquoi l'utiliser?

Qu’est-ce que le Tarot?

     Le tarot est avant tout un jeu de cartes, comptant au total 78 cartes, divisées en deux catégories. L’arcane majeur est une suite de 22 cartes sur les grands thèmes archétypaux de l’évolution et la maturité de l’âme. L’arcane mineur, une suite de 56 cartes, représente des personnes ou des thèmes plus banals, quotidiens et pragmatiques.
     L’arcane mineur est lui-même subdivisé en quatre familles symboliques: les baguettes ou bâtons, les épées, les coupes ou chaudrons, les pentacles ou deniers. Chacune de ces familles comprend un as, une carte numérique entre 2 et 10, puis une classe de quatre « nobles »: le valet (le prince ou la princesse, selon les tarots), le chevalier, la reine (ou la dame) et le roi.

Arcane majeur, Tarot des Druides


     Pour certains, le tarot est un instrument de divination; en tirant les cartes suivant une certaine méthode, elles permettraient de prendre le pouls de l’énergie du moment et tenter de comprendre ce qui nous attend demain. Pour d’autres, c’est avant tout un enseignement philosophique sous forme de cartes et voient dans le tarot de la synchronicité.
     Peu importe où se tient notre croyance de ce qu’est le tarot, le tarot recèle grand nombre de symboles, ce langage quasi universel pour qui détient les clefs pour les lire. Chaque carte contient un chiffre et un symbole, une personnalité ou un archétype, dont la signification peut être appris par coeur.
     Ensuite vient l’intuition du taromancien.ne pour dessiner les liens entre les cartes selon leur emplacement dans le tirage. C’est sur ce point très délicat que l’on fera la distinction entre une « lecture » du tarot, et une « interprétation ». C’est sur ce point que repose le talent (ou l’absence de talent) du taromancien.ne.

     Finalement, le tarot peut être vu comme le miroir de notre intérieur, de nos émotions, nos ambitions, notre être, notre âme. Comme le vent embrouille parfois la surface de l’eau, nous empêchant ainsi de nous regarder, il arrive que des événements nous embrouillent et nous empêche de voir les choses dans leur ensemble. Le tarot est donc une façon de regarder au-dessus de la tempête afin de mieux se comprendre.




Changer son destin, est-ce possible?

     Lorsqu’on parle du tarot, on sera nécessairement confronté à s’interroger sur la nature du futur, le destin, le karma, et la possibilité de changer son sort. Je crois qu’il existe autant de réponses à ces questions qu’il existe de personnes; on ne peut plus philosophique que les grandes questions existentielles!
     Je peux par contre répondre ce que j’en pense à titre de taromancienne: premièrement, l’idée selon laquelle « notre destin est écrit sur du marbre et que peu importe ce que l’on fera, on ne pourra rien y changer », je n’y crois PAS. Mais voici ce que je crois:
     Nous vivons dans un monde tridimensionnel basé sur la vie, la matière et le temps. Nous sommes contraints aux changements perpétuels. Dans ce monde, la mort même n’est qu’une nouvelle transmutation de la matière, de la vie et de l’âme. C’est un monde de causes à effets et nécessairement, nos actions, nos paroles, et même nos pensées et nos sentiments intérieurs ont des répercussions sur nos vies et notre entourage. Je préfère donc parler de karma que de destin. Autrement dit, notre destin n’est pas une fatalité.
      Je pense que la vie est un labyrinthe de possibilités. Nous sommes maîtres de nos choix. Chaque choix peut nous amener plus près de… mais un peu plus loin de… Il n’est pas nécessaire de le voir à titre de « bon » ou « mauvais », ou « meilleur » ou « pire »; le tout dépend de nos objectifs personnels et comment arriver à s’épanouir dans la vie, sans nuire aux autres ou mieux encore, en les aidant à être eux aussi accomplis.
      Peut-on, alors, changer son « destin » ou son « karma »? Oui et non. Personne n’est responsable de la pluie, par exemple. Il y a donc des desseins au-dessus de notre pouvoir qu’on ne pourra pas changer, peu importe ce qu’on fait ou ne fait pas. Par contre, de savoir que la pluie risque d’arriver en après-midi nous permet de mieux nous préparer, et partir avec des vêtements plus chauds et un parapluie le matin. 
     On peut donc se changer, soi. On peut changer d’attitude, on peut choisir d’ignorer ce qui nous agace, ou d’y faire face. L’un ou l’autre peut être la bonne chose à faire, selon la situation et selon notre objectif. Décider de prendre le contrôle sur notre colère, par exemple, peut nous éviter bien des conflits dans le futur. Décider de ne plus agir en victime, par exemple, peut nous aider à mieux faire face à plusieurs situations et favoriser notre épanouissement. On peut choisir de dire à l’autre ce qui nous déplaît, mais changer l’autre ne nous appartient pas. L’autre devra faire ce choix, de se changer ou non. Face à l’autre, nous avons le choix de rester ou de partir. Donc oui, on peut changer en quelque sorte notre sort, mais sur une échelle personnelle, sur une échelle humaine.


Tirage selon le modèle de la "croix celtique", et basé sur une question. Tarot de Osho


Outil de divination

     Le premier effet du tarot est celui de la synchronicité. Pourquoi, à ce moment très précis, une carte si « au goût du jour » est-elle sortie? Certaines cartes, par leurs images ou leur nom, peuvent susciter de la colère, de la peur, de la frustration, de l’excitation, de la joie, de la paix. L’effet suivant est donc quelque part entre la curiosité, l’excitation et l’appréhension. Pourtant, aucune carte n’est parfaitement positive ou négative. Les cartes d’apparences négatives décèlent souvent les plus beaux ou riches enseignements, alors que d’autres, plus positives en apparence, peuvent sonner une mise en garde, par exemple.
      Le tarot n’est finalement qu’un guide et ne vous oblige en rien. Vous êtes en droit de prendre ou refuser son enseignement. C’est un peu comme prendre une pièce et dire: « Si elle tombe sur pile, j’le fais! », puis la pièce tombant sur pile, vous décidez de ne pas le faire. Le jeu de synchronicité vous a permis de mieux comprendre votre véritable désir, peu importe si le tirage était « le bon » ou non.
     Et c’est ÇA l’objectif du tarot: vous aider à prendre une décision éclairée et alignée avec votre désir profond.

Pourquoi voir un.e taromancien.ne?

      Le tarot attire donc avant tout par curiosité. Quelles cartes sortiront? Que veulent-elles dire? Nous avons tous des questions, des hésitations, des projets. Nous sommes tous en quête du bonheur et pourtant, nous avons tous une définition différente de ce qu’est le bonheur.
     Les grands thèmes de la vie autour de l’épanouissement ou l’accomplissement personnel ou la quête du bonheur tournent le plus souvent autour de (en ordre alphabétique): amis, amour, argent, aventure, bien-être, carrière, connaissances, études, expériences, famille, fortune (chance, sort), joie, paix, loisirs, prospérité, relations sociales, santé, succès, travail, voyage…
     Nous avons tous un ordre différent à donner pour chacun de ces éléments.

     Le tarot vient donc aider lorsqu’on se sent dans l’impasse, lorsqu’on se trouve au pied du mur, lorsque l’on a une décision importante à prendre, lorsqu’on croit avoir trouvé, mais qu’on n’est pas certain, ou simplement par curiosité, pour le fun.

     Un tirage de tarot peut alors:
  • nous faire voir les angles morts 
  • nous faire voir les choses sous un nouvel angle
  • nous aider à changer de perspective
  • nous faire prendre conscience de ce qui nous échappent
  • nous aider à comprendre ce qui ne fonctionne pas
  • nous aider à trouver la source de la problématique
  • nous donner confiance envers nos pressentiments
  • nous aider à faire des choix difficiles
  • nous aider à prendre des décisions éclairées
  • acquérir une connaissance philosophique


     Un tirage ne peut PAS:
  • prédire ce qui appartient au hasard (le tarot s’intéresse avant tout à l’âme et à la conscience  humaine, il parlera de ce qui a trait aux choix, aux actions et aux possibilités selon vos capacités)
  • résoudre vos problèmes ou changer votre vie à votre place (le tarot pourra guider, donner des pistes, suggérer, instruire; il n’a pas le pouvoir d’engendrer ces changements)
  • vous faire faire des choses que vous ne désirez pas faire (à la limite, il peut vous dire des choses que vous ne voulez pas entendre, mais vous être maître de faire ce que vous voulez du tirage. Vous êtes parfaitement en droit de l’ignorer si vous ne l’avez pas aimé ou s’il ne concorde pas avec vos désirs)
  • tout voir l’avenir (ce n’est pas parce que l’on consulte un tarot ou un.e taromancien.ne, que tous les éléments de notre vie ou notre avenir sortiront. Il est fort possible qu’il vous arrive quelque chose, un changement mineur ou majeur, dont le tarot n’a nullement fait mention)
  • tout voir de votre passé (certaines choses de votre passé vont nécessairement ressortir, mais pas tout. Vous ne serez pas mis « à nu » par les cartes du tarot).

Tirage simple à trois cartes, Tarot of the Old Path


Articles suivants de l'introduction au tarot: 
  • Les mythes du tarot
  • L'histoire du tarot et les ensembles de cartes classiques

.::.::.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire